Cancer de la peau : dépistage gratuit du 20 au 24 mai

, par  Vincent Portois

Pour que la prise en charge d’un cancer de la peau se fasse au mieux et que le traitement soit efficace, le Syndicat national des dermato-vénéréologues (SNDV) continue son travail de prévention avec une nouvelle semaine de consultations anonymes et gratuites.

Pour marquer le coup, et pour la première fois, des médecins généralistes proposent leurs services lors de cette initiative. Car depuis le 15 mai on peut s’inscrire à une consultation gratuite se faisant uniquement via une plateforme nationale de prise de rendez-vous en ligne, avec en sus beaucoup d’informations sur la prévention du cancer de la peau : www.dermatos.fr. Après avoir rempli un questionnaire et formulé une prise de rendez-vous, les examens de la peau seront possibles et une lésion maligne pourra être dépistée au plus tôt, augmentant ainsi les possibilités de guérison. De plus, il faut savoir que les dépistages et la prise en charge précoce sont à ce jour les comportements préventifs les plus efficaces.

Prévention et priorisation

« Cette année, la priorité sera donnée aux personnes dites à risque, présentant de nombreux grains de beauté, la peau et les yeux très clairs, ayant des antécédents familiaux de cancers de la peau, ayant eu de nombreux coups de soleil pendant l’enfance… », explique le SNDV. Car la prévention passe par une meilleure connaissance des différents grains de beauté, des grosseurs de peau ou des taches brunes pouvant être suspects et aussi des effets d’une exposition forte et prolongée au soleil. En effet selon l’Institut national du cancer (Inca), l’augmentation des cancers de la peau chez les hommes et les femmes est principalement due aux rayonnements UV, provoquant des carcinomes cutanés, voire des mélanomes devant être traités dès que possible, puisqu’ils représentent la forme la plus dangereuse du cancer de la peau.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS