Santé - Le Curcuma dans votre assiette

, par  Denise CABELLI 

Très présente depuis des siècles dans la gastronomie orientale et dans la médecine ayurvédique, la racine de curcuma est relativement récente sous nos climats.

Consommée essentiellement sous forme de poudre, on commence à la trouver fraîche sur les marchés. Cette épice, réputée pour ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires, appartient à la même famille que le gingembre.

http://lemutualiste.org/local/cache-vignettes/L150xH100/curcuma-e5742-d7642.jpg?1559569959

Rédactrice au sein de plusieurs magazines au Royaume-Uni, Fern Green, la bien nommée, propose, dans ce livre, une déclinaison en 65 recettes : « smoothies » à base de purée de fruits et/ou de lait, tisanes, soupes, très faciles à réaliser.
Pour cette boisson au lait d’amande, il vous faut 250 ml de lait d’amande , 1 cuillerée à café de curcuma moulu, 1 cuillerée à café de cannelle + 1 pincée pour décorer , 1 cuillerée à soupe de miel, ½ cuillerée à soupe d’huile de coco , 1 pincée de poivre noir du moulin. Faites chauffer les ingrédients dans une casserole à feu moyen pendant 6 minutes, sans cesser de fouetter et sans laisser bouillir. Saupoudrez la cannelle avant de servir. Et le tour est joué !
Attention ! Le curcuma frais tache les mains et toutes les surfaces. Utilisez le bicarbonate de soude pour les faire disparaître.

Magique Curcuma, par Fern Green, éditions Marabout, 158 p., 10,90 euros

Denise Cabelli

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)