Réduire, réutiliser, recycler : une campagne pour favoriser l’économie circulaire

, par  Léa Vandeputte

Encourager les Français à réduire leurs déchets, à réutiliser plutôt que de jeter et à recycler, tel est l’objectif de la nouvelle campagne de communication autour de l’économie circulaire. Celle-ci met en avant les solutions pratiques pour faire changer les habitudes.

Le ministère de la Transition écologique, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et 14 éco-organismes se sont associés pour lancer une campagne d’information et de sensibilisation sur les enjeux de réduction, de réutilisation et de recyclage des déchets. L’objectif est « de passer collectivement d’une société du tout jetable à une société plus durable, en faisant connaître aux Français un large éventail de solutions pratiques pour les inciter à passer à l’action et à poursuivre ou changer leurs habitudes ». « Mener la transition écologique passe par des transformations ambitieuses de notre économie, des investissements conséquents, mais aussi une évolution des comportements, plaide Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. L’un ne va pas sans l’autre. La loi antigaspillage, le plan France Relance et cette campagne « Les bonnes habitudes » convergent vers le même objectif : faire de l’économie circulaire la norme. »

Mettre en avant des conseils concrets

La campagne met en exergue les trois piliers de l’économie circulaire : réduire la quantité de produits qui arrivent en fin de vie, réutiliser une partie ou la totalité des produits au lieu de les transformer en déchets, recycler les matières premières. Pour accompagner les Français dans cette voie, le site Lesbonneshabitudes.gouv.fr a été actualisé. Il permet en quelques clics de savoir comment réparer un objet, à qui le donner ou encore où le jeter grâce à des cartes qui géolocalisent les points de collecte les plus proches. En complément, les « guides du tri » expliquent ce qu’il faut faire de ses différents déchets.
En plus du site internet, un spot est diffusé sur les chaînes télévisées et sur les réseaux sociaux. Il met en scène des personnages dans la vie de tous les jours en train de réparer un objet, de donner un coup de jeune à un meuble, de trier des vêtements et de mettre des déchets dans la bonne poubelle. « Sans accuser, ni chercher à culpabiliser le téléspectateur, il s’agit de montrer comment le bon geste peut devenir simplement un acte du quotidien », précise le ministère de la Transition écologique.

Poursuivre les efforts

Ce dernier a par ailleurs demandé à Harris Interactive de mener une étude sur les habitudes en matière d’économie circulaire. Et celles-ci semblent avoir évolué dans le bon sens ces dernières années. Les deux tiers des personnes interrogées disent en effet faire plus attention à la manière dont ils consomment en règle générale. De même, 91 % des sondés déclarent que le fait de choisir des produits avec le moins d’emballages est un critère pour eux, 60 % ont déjà loué ou emprunté du matériel ou des outils de bricolage au lieu d’en acheter et 52 % donnent les vêtements qu’ils ne portent plus à des associations, ou les apportent en point de collecte. « Néanmoins, pour poursuivre leurs gestes devenus habitudes, et en créer de nouvelles, les Français expriment le besoin d’être mieux informés pour passer le cap : ainsi, un tiers d’entre eux ne fait jamais ou rarement réparer des appareils électriques ou électroniques, car ils peinent à trouver un réparateur », constate le ministère. Les auteurs de cette nouvelle campagne espèrent combler ce manque.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)