Trois points d’acupression pour se sentir mieux

, par  Ciem

Pratiquer l’acupression consiste à stimuler manuellement des zones bien précises de son corps pour rééquilibrer son énergie. Facile à utiliser, cet outil de bien-être promet de soulager les petits maux du quotidien. Voici donc trois exemples de pression à réaliser soi-même.

Issue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupression, appelée aussi digitopuncture, repose sur l’activation de points d’énergie. A la différence de l’acupuncture qui nécessite l’utilisation d’aiguilles, ici la pression s’effectue avec les doigts. En stimulant les méridiens énergétiques, elle renforce les fonctions vitales de l’organisme, donne du tonus et soulage les tensions. Cette technique a un avantage, elle peut être pratiquée facilement sur soi-même et à tout moment. Avant de se lancer, il existe toutefois quelques préalables : en position assise ou couchée, installez-vous confortablement dans un lieu calme et prenez le temps de vous détendre et de respirer. Pendant l’exercice, évitez d’appuyer sur un grain de beauté ou sur une peau abîmée. Quant à la pression qu’il faut exercer, celle-ci doit être assez ferme, sans être douloureuse. Si vous souffrez d’un problème de santé ou si vous êtes une femme enceinte, consultez tout de même, par précaution, votre médecin traitant avant de réaliser ces manipulations.

Entre l’index et le pouce. Pincez la chair de votre main entre l’index et le pouce, en vous rapprochant le plus possible de l’intersection des os, pour calmer le stress et vous aider à vous détendre. Massez relativement fermement et respirez profondément.

Entre les deux sourcils. Appuyez, avec le pouce ou l’index, sur ce point du front qui représente le « troisième œil » en acupression. Effectuez de petits mouvements circulaires en insistant vers le haut pour soulager les maux de tête.

Sur le pied. Entre le gros orteil et l’index, placez vos doigts (le majeur et l’annulaire) à environ un centimètre au-dessus de la jointure des deux orteils. Ce point favorise la circulation du sang, notamment dans les jambes, et apporte plus de vitalité et de tonus.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.